Revue de web n°6 (28 septembre/4 octobre 2015)

Dimanche 4 octobre

Football

Thomas Mangani, la patience du pêcheur (Théo Denmat et Ugo Bocchi, So Foot, 03/10/2015) : débutons cette revue de web riche en portraits par celui d’un ancien joueur de l’ASNL, posé.

Vincent Koziello, la crevette devenue aiglon (Nicolas Jucha, So Foot, 03/10/2015) : alerte rouge ! Jeune joueur français prometteur à suivre cette saison, surtout si Nice continue sur sa lignée actuelle.

Victoire sur le PSG et autres fiertés de ma vie virtuelle d’entraineur (Julien Momont, Rue 89, 04/10/2015) : et oui, on peut écrire des articles sur du football virtuel, en être fier, et ne pas s’en vouloir. Oui, il y a des choses plus importante dans la vie mais jouer à Football Manager n’est pas une honte et partager son expérience est même plutôt rigolo.

Abdelaziz ! Lumière ! (Théo Denmat et Ugo Bocchi, So Foot, 04/10/2015) : portrait court mais efficace d’Abelaziz Barrada, le remplaçant de Payet à l’OM. Jugé mauvais par la plupart des personnes qui ont un avis superficiel sur le football car ce n’est pas un joueur qui s’illustre individuellement mais un joueur qui joue (presque) toujours juste. Indispensable à l’OM.

Ángel Correa, cœur de lion (Ruben Curiel, So Foot, 04/10/2015) : alerte, joueur à suivre ! Je t’aurais prévenu. C’est dommage car sur FIFA 16 il est devenu assez bien noté pour être cher malgré son jeune âge, c’est désormais impossible de l’acheter à prix modeste.

Basket

Derrick Rose, dossier épineux (Thibault, ChroniquessporTVistes, 04/10/2015) : ouais, auto-promotion, ça fait pas de mal. Thib’ envoie plein d’amour à D-Rose et la vidéo ci-dessous résume ce qui m’oblige à le soutenir dans cette démarche. J’espère que tu comprends mieux pourquoi le bonhomme s’est beaucoup blessé. Quand on saute à des hauteurs pareilles sans parachute…

[Preview 2015/2016] Numéro 23 – Los Angeles Lakers (Fabrice Auclert, Basket USA, 04/10/2015) : voilà une équipe qui m’attire et je vais les suivre avec beaucoup de curiosité car il y a matière à faire de belles choses. Tout d’abord, l’équipe va enfin pouvoir compter sur sa superstar (enfin, tout le monde espère) en la personne de Kobe Bryant (déplacé à l’aile). Le tout jeune meneur D’Angelo Russell semble promis à un bel avenir et réserve sûrement de belles promesses. J’attends aussi beaucoup de Julius Randle. Hibbert et Bass forment une paire d’intérieur impressionnante et dissuasive mais peu offensive. C’est là qu’entre en scène Lou Will (élu meilleur 6e homme la saison passée) et, à un degré moindre, l’insupportable et irrégulier mais néanmoins talentueux Nick Young.

Le 5 majeur des Lakers de Los Angeles. (Basket USA)

Le 5 majeur des Lakers de Los Angeles.
(Basket USA)


Samedi 3 octobre

Un petit peu de mon Marcelo, ça faisait trop longtemps et il manque cruellement à mon cœur.

Un petit peu de mon Marcelo, ça faisait trop longtemps et il manque cruellement à mon cœur.

Football

Juan Roman Riquelme, la souveraineté créative (Markus Kaufmann, Faute Tactique, 12/02/2015) : les joies de la sérendipité sur Twitter, je tombe sur un RT avec du Riquelme dedans et paf, me voilà en train de lire ce très bon article sur ce fameux joueur que j’ai peu vu jouer mais dont le nom m’est familier. Typiquement une lecture week-end.

[PDF] Michel cherche son équilibre (Dave Appadoo, France Football, 30/09/2015) : comparaison entre l’OM de Bielsa et celui de Michel. Quelques chiffres intéressants mais pas assez de matches en 2015/2016 pour tirer des conclusions.

[PDF] Souley Verrous (Romain Canuti et Vincent Riou, So Foot version magazine, 10/2015) : entretien très sympa avec un type attachant qui aime la vie sûrement plus que le football. J’en profite pour t’inciter a acheté le So Foot de ce mois, il y a d’autres articles qui valent le coup. Notamment un entretien improbable (je déconne pas, c’est vraiment improbable) avec Pascal Nouma. Je ne peux pas mettre tous leurs articles ici, il faut aussi qu’ils vivent.

[PDF] Son naming est personne (Yohann Hautbois, L’Équipe, 01/10/2015) : l’histoire retiendra que le club du Mans FC fut le premier club français à recourir au naming pour son stade (MMArena), c’était en 2011. En 2013, le club était définitivement rétrogradé en division d’honneur après un placement en liquidation judiciaire. Nice (Allianz Riviera) et Bordeaux (Matmut-Atlantique), qui sont tous les deux les (heureux ?) locataires d’un nouveau stade en vue de l’Euro 2016, sont les deux clubs français qui ont suivi le mouvement. Lille et Marseille n’ayant pas réussi à trouver un partenaire (pour le moment pour l’OM mais c’est toujours dans les tuyaux). Tu noteras que les compagnies d’assurance sont très implantées dans le secteur avec un inquiétant 3/3 (MMA, Allianz et Matmut).

Médias sociaux : dans la peau du CM de l’OM (Eric Espinosa, Influencia, 02/10/2015) : le CM de l’OM a beaucoup fait parler ces temps-ci, d’une part en faisant miroité de manière imprudente l’arrivée de Lamela lors des dernières heures du mercato. Beaucoup de supporters, excités à l’idée que le génial argentin signe à l’OM, lui ont vertement fait comprendre que ces choses là ne se faisait pas. Encore plus récemment, lors du match entre l’OM et le Slovan Liberec, il a annoncé que Benjamin Mendy ne serait finalement pas suspendu pour le match contre le PSG. Au même moment, on apprenait que Mendy Nampalys, le milieu niçois auteur d’un délicieux début de saison, se voyait retiré son carton rouge par la commission. Cette coïncidence n’en est pas une, sûrement la tête dans le guidon et à la recherche d’informations virales, le CM s’est emmêlé les pieds entre les deux homonymes. Le tweet n’est resté qu’1 min, c’était déjà trop tard. Bref, voilà un article pour en savoir un peu plus sur Alban Lipp. Si par ailleurs tu es bilingue français-anglais ou, encore mieux, anglais-français, et fan de l’OM, je viens peut-être de te trouver un job de rêve.

OM-Liberec (0-1), la Canebière Académie se courrouce (Blaah, Hors Jeu, 03/10/2015) : les défaites inspirent l’ami Blaah, encore une Académie jubilatoire, il faut bien ça pour pleurer le chagrin qu’ils nous causent en ce moment.

L’OM est-il largué financièrement par le PSG (Pierre Rondeau, Ecofoot, 03/10/2015) : ah bon ? Je ne m’en serais pas douté… Quelques chiffres pour constater l’ampleur du gouffre économique entre les 2 clubs.

Pour Margarita ne va PAS vendre l’OM ? (Professeur Urbain, OMForum, 03/10/2015) : voilà de quoi faire réfléchir. Le Prof ne pense pas que l’OM va être vendu avant 2 ans, une fois que MLD se sera remboursé et que l’actif joueurs sera plus important, peut-être. Les prêts avec option d’achat (obligatoire ou pas) sont plus la preuve que l’OM a peu de liquidité et remet donc à plus tard ses achats, qu’une preuve d’envie de vente. Le rapprochement avec Doyen Sport est plus le signe d’un besoin d’intermédiaire capable de faire monter le prix des futures ventes de l’OM (Batshuayi, Mendy), que d’un rachat de l’OM par Doyen. Enfin, la fin de la gestion des virages par les groupes de supporters est plus une manière pour le club de se sortir du collimateur dans lequel il était suite aux incidents de OM-OL, de récupérer quelques euros supplémentaires et de sécuriser ses virages afin que l’ambiance incroyable ne soit plus gâchée par quelques imbéciles. J’ai drôlement envie de souscrire à cette analyse qui me semble la plus juste sur le sujet mais avec l’OM on ne sait jamais…

 

Basket

[Vidéo] Inachevé (Intérieur Sport, Canal+, 09/2015) : la vidéo de l’Intérieur Sport sur le parcours des Bleus à l’Eurobakset est disponible « en clair »sur le lecteur du site de Canal+. C’est le moment d’en profiter. Comme il est impossible d’intégrer une vidéo Canal+ dans un blog WordPress.com, je te laisse cliquer sur le lien ci-dessus qui renvoi directement à la page du site Canal+ consacrée à Intérieur Sport.

[Preview 2015/2016] Numéro 23 – Detroit Pistons (Paul Harrer, Basket USA, 06/10/2015) : un roster qui m’attire bien. Des éléments d’expérience en sortie de banc (Blake, Granger). Un poste de meneur bien fourni avec Jackson et Jennings qui vont se battre pour être dans le 5 et Blake qui sera là pour rendre service quand il le faudra (et plus jusqu’au retour de Jennings en décembre). Le départ de Monroe (grosse perte dans la raquette) est compensé par le Truc Ilyasova capable de s’écarter un peu, histoire de laisser de la place à Drummond sur qui la franchise va se reposer. Morris se sépare enfin de son jumeau pour le plus grand bonheur de tous les commentateurs NBA. Caldwell-Pope reste sur une bonne saison.

Le 5 majeur des Pistons de Detroit.

Le 5 majeur des Pistons de Detroit.

 

Bonus

[PDF] Capitaine de touche par Damien Chouly (Alex Bardot, L’Équipe, 01/10/2015) : ce moment où tu te rends compte à quel point la touche au rugby est bien plus importante qu’au foot.


Vendredi 2 octobre

Football

J'en ai longtemps douté hier mais Michy avait bien mis ses crampons vissés... (OM.net)

J’en ai longtemps douté hier mais Michy avait bien mis ses crampons vissés…
(OM.net)

Entretien avec Chérif Ghemmour [auteur de Johan Cruyff, génie pop et despote aux éditions Hugo Sport] (Benjamin Laguerre, Au Premier Poteau, 01/10/2015) : je l’ai pas lu, je ne peux pas en parler mais il est ajouté à ma liste d’envies. Je connais très mal Cruyff et c’est avec une impatience mêlée de curiosité que je vais me faire une joie d’en apprendre plus sur lui. Pas toi ?

Cruyff

Comment Mon Petit Gazon veut devenir grand (Yann Duvert, BFM Business, 02/10/2015) : pour la peine, t’as le droit d’apprécier mon équipe de ce week-end. On se déplace chez le co-leader (l’autre co, c’est bibi) histoire de prendre le large au classement et de marquer les esprits.

L'équipe avec laquelle je vais m'emparer; seul, de la 1ère place.

L’équipe avec laquelle je vais m’emparer; seul, de la 1ère place.

 

Mais au fait, ils veulent dire quoi, ces blasons ? (Gabriel Cnudde, So Foot, 02/10/2015) : le vieux marin de la Fio, la dragon du FC Metz et la chauve-souris de Valence.

De quoi l’élite de la Premier League est-elle faite ? (Markus Kaufmann, So Foot, 02/10/2015) : visiblement des joueurs que le Bayern, le Real et le Barca ne veulent plus…

Celta Vigo, la fausse surprise (Antoine Donarieix, So Foot, 02/10/2015) : après l’Inter et Dortmund, voici une autre équipe à suivre cette saison pour voir du beau jeu.

Roger Schmidt et Pep Guardiola, copieurs copiés ? (Josselin Juncker et Eric Carpentier, So Foot, 02/10/2015) : bon, et puis encore une autre tiens. Si tu aimes le Bayern de Pep, tu aimeras le Bayer (sans haine) de Roger. Si si.

Retour sur OM-OL, partie 1/2 : le 12e homme (Le Footballophile, 02/10/2015) : tout d’abord, je salue le retour d’une activité sur ce très bon blog, trop calme à mon goût ces derniers temps (un peu plus d’agitation sur le compte twitter) et je t’invite à le suivre prestement.
La première partie de l’article réhabilite les supporters de l’OM (sans excuser les débordements) à la lumière d’analyses extraites du livre de Christian Bromberger Le match de football, Ethnologie d’une passion partisane à Marseille, Naples et Turin. C’est fort intéressant et surtout très juste.

Retour sur OM-OL, partie 2/2 : surveiller et punir (Le Footballophile, 02/10/2015) : la seconde partie, plus dure, rappelle qu’en France la culture foot est balbutiante, voire inexistante, en tout cas fortement réduite. L’auteur fait appel à Surveiller et Punir, l’ouvrage de référence du philosophe Michel Foucault pour expliquer le phénomène de bouc-émissairisation dont les supporters marseillais ont été victimes suite aux incidents. L’article insiste ensuite sur la pression (médiatique et morale) que la société (qui suit la dynamique nocive car uniquement répressive insufflée par les instances dirigeantes du football français) imprime sur le foot afin qu’il s’aseptise, au pire en cédant après avoir lutter (à moyens inégaux), au mieux de lui-même.

 

Basket

Top 10 en carrière de Jason Williams (NBA, 03/04/2014) : j’ai découvert Jason Williams en regardant la dernière imitation de Brandon Armstrong (tu peux jeter un coup d’œil, certaines sont très drôles). Je t’avoues que je suis tombé fan immédiatement. La passe du coude et les crosses sur Stockton et Payton (malgré une tentative de balayage suivi d’un regard indiquant que ce serait la première et dernière fois) sont exceptionnels. Surnom : White Chocolate.

[Preview 2015/2016] Numéro 24 : Brooklyn Nets (Jérémy Le Bescont, Basket USA, 02/10/2015) : après le grand frère new-yorkais, voici le petit frère et voisin. Le moins que l’on puisse dire c’est que la plus grande ville des Etats-Unis ne régale pas vraiment par ses équipes. Alors c’est pas mauvais hein mais ça va être juste. Je ne vois pas comment ils peuvent gagner plus de 30 matches. Sinon, Jack est une valeur sûre à au poste de meneur mais avec Larkin comme back-up, ça risque de ne pas suffire. Johnson, c’est du tout bon, il faut qu’il devienne le franchise player des Nets, c’est cette année ou jamais. Les Européens Bogdanovic et Bargnani sont de bons joueurs capables d’aider quand il le faudra. Young et Lopez forment une belle paire d’intérieur, renforcée par Robinson sur le banc. Pour une équipe au marketing impressionnant (il semble que le port d’un jersey ou d’une casquette des Nets soit « à la mode ») il est étonnant qu’une superstar capable de porter l’équipe sportivement comme économiquement ne soit pas venu renforcer le roster à l’intersaison.

Le 5 majeur des Nets de Brooklyn. (Basket USA)

Le 5 majeur des Nets de Brooklyn.
(Basket USA)


Jeudi 1er octobre

#LASSisback

#LASSisback

Football

Elsa Conesa : « Si MLD avait dû vendre le club, elle l’aurait sûrement déjà fait » (Professeur Urbain, OMForum, 01/10/2015) : petit récapitulatif de la situation de MLD vis-à-vis de l’OM.

Nancy-Auxerre (0-1) : la Chardon à cran Académie se fait aussi les défaites. Et Romain Grange (Marcel Picon, Hors Jeu, 01/10/2015) : attention plusieurs hors jeu au bon goût, de nombreux cartons rouges à la bienséance et un tacle assassin sur N. Morano, chaudement approuvé par tous le stade.

 

Basket

Pourquoi Zach LaVine est un extra-terrestre du dunk ? (Emmanuel Laurin, Basket USA, 01/10/2015) : tiens, j’en parlais hier lors de la preview des Timberwolves. Voilà l’explication « scientifique » des dunks de LaVine.

[Preview 2015/2016] Numéro 25 : New-York Knicks (Fabrice Auclert, Basket USA, 01/10/2015) : c’est quand même fou de voir une équipe des Knicks aussi peu bankable. Mais le Zen Master est aux commandes, attendons de voir. Le futur de la franchise est incarné par le jeune Letton Porzningis (poste 4 de 20 ans pour 2m15). Le 5 majeur a de la gueule. Calderon, vieillissant, reste une valeur sûre à la mène. Le franchise player, Carmelo Anthony est un des meilleurs ailiers/marqueurs de la ligue mais il a démontré son incapacité à faire gagner son équipe à lui seul. Lopez fait le boulot en 5 et sera bien suppléer par le Français Séraphin. Afflalo est un véritable couteau suisse. Mais le banc est très léger, New-York ne fera pas plus de 30 victoires.

Le 5 majeurs des Knicks de New-York. (Basket USA)

Le 5 majeurs des Knicks de New-York.
(Basket USA)


Mercredi 30 septembre

Zach LaVine a remporté le Slam Dunk Contest 2015 à Brooklyn en impressionnant tout le monde par la facilité avec laquelle il a sorti des dunks tous plus impressionnants les uns que les autres. (NBA)

Zach LaVine a remporté le Slam Dunk Contest 2015 à Brooklyn en impressionnant tout le monde par la facilité avec laquelle il a sorti des dunks tous plus impressionnants les uns que les autres.
(NBA)

Football

Abou Diaby : if only… (The Arsenal, 28/06/2015) : je n’arrive toujours pas à croire qu’il a signé à l’OM. Quelle classe ce joueur.

L’entraineur, PDG de l’effectif, est-il vraiment important dans une équipe de foot ? (Pierre Rondeau, The Conversation, 30/09/2015) : article très intéressant, je ne crois pas qu’une peluche soit l’égal d’un entraineur, je ne pense pas non plus que les connaissances tactiques de l’entraineur soit le plus important, ce qui compte c’est l’incarnation du leader qu’il représente, sa propension à faire passer un message que les joueurs suivront, sa capacité à être un meneur d’hommes capable de fédérer autour d’un projet humain puis sportif.

Margarita Louis-Dreyfus : enquête sur la fortune la plus secrète de France (Professeur Urbain, OMForum, 30/09/2015) : résumé du livre d’Elsa Conesa (déjà évoqué dans la revue de web) écrit en 2013.

 

Basket

[Vidéo] La carte évolutive de l’histoire de la NBA (QQRQQQ, 27/09/2015) : repéré par Basket Session, tu aimeras la musique 16 bits si tu as un côté geek. Et si tu veux vraiment comprendre quelque chose, il va falloir mettre sur pause car ça va très (trop ?) vite.

[Vidéo] Le match parfait de Larry Bird en 1986 [29 points, 12 passes, 11 rebonds] (The Book of basketball, 29/09/2015) : repéré par Basket Session, ah il ne paye pas de mine Larry, avec sa gueule d’alcoolique irlandais et sa moustache de paysan. Pourtant quel joueur de basket il fut. Capable de compenser son physique moyen et sa lenteur par un mental et une habileté incroyable. Juste, se taire et apprécier. Et éventuellement regretter d’être trop jeune pour avoir connu ça.

Un championnat qui ne flambe pas : les budgets de Pro A (Xavier Colombani, 30/09/2015) : douce sensation en voyant que la Pro A n’est pas (encore) envahie par l’argent.

Hungaria, le retour en force d’un équipementier français historique (Kevin Geoffroy, Sport Buzz Business, 30/09/2015) : je vais pas te mentir, je ne connaissais pas du tout cette marque jusqu’à ce que je lise ce papier. J’ai vu que Platini et la moitié des joueurs de première division française étaient sponsorisés, ça suffit pour me convaincre que c’était une marque importante. Ce qui m’intéresse plus, c’est que le SLUC, après avoir modernisé son logo, a choisi Hungaria comme sponsor maillot. Et je constate qu’il est du plus bel effet. De plus, leur site est beau (mais peu ergonomique) et le configurateur complet.

Le nouveau maillot du SLUC, signé Hungaria.

Le nouveau maillot du SLUC, signé Hungaria.

[Preview 2015/2016] Numéro 26 : Minnesota Timberwolves (Jeremy Le Bescont, Basket USA, 30/09/2015) : l’effectif est plutôt complet et équilibré. Du vieux briscard (Garnett, Martin, Prince et Miller) pour encadrer les jeunes talents Wiggins, Towns et LaVine (dunkeur fou). Des bons soldats habitués aux joutes NBA (Dieng, Pekovic). Le renfort du meilleur joueur de l’Euroligue 2015, le Serbe Bjelica capable de débloquer des situations compromises. Seul le poste de meneur, Rubio est vraiment talentueux mais trop peu régulier, semble un peu en dessous. Pour moi, ça doit faire plus de 30 victoires, surtout parce que Garnett sera là pour botter des culs.

Le 5 majeur des Timberwolves de Minnesota. (Basket USA)

Le 5 majeur des Timberwolves de Minnesota.
(Basket USA)


Mardi 29 septembre

Victor Oladipo. (thatnbalotterypick.com)

Victor Oladipo.
(thatnbalotterypick.com)

Football

Dans les cartons : Serie A, Bayern, 4-4-2, Tottenham et Celta Vigo (Les Dé-Managers, Les Cahiers du football, 29/09/2015) : je retiens l’explication d’une bonne défense en 4-4-2, les bons points pour Pedretti et la longue construction des buts du Bayern en vidéo.

Tour statistique de la Ligue : 7e et 8e journée (Julien Assuncao, Côté Stats, 29/09/2015) : les simulations des matches de la 8e journée, des explications statistiques sur la baisse de forme de Monaco et quelques chiffres sur les relégués.

Le pressing des équipes de Ligue 1 selon . (Coté Stats)

Le pressing des équipes de Ligue 1 selon le pourcentage de passes réussies par l’adversaire dans son tiers défensif.
(Coté Stats)

OM-Angers (1-2) : la Canebière Académie a cassé l’embrayage (Blaah, Hors Jeu, 29/09/2015) : même dans la défaite la Canebière Académie parvient à me faire sourire. Soit c’est le signe qu’ils m’ont tellement gavé que j’en ai plus rien à foutre, soit c’est parce qu’il est très fort. Sûrement un peu des deux, au final.

Basket

[Preview 2015/2016] Numéro 27 : Orlando Magic (Paul Harrer, Basket USA, 29/09/2015) : ah, voilà une équipe qui m’excite pas mal. Payton c’est très talentueux et complet (capable d’être en triple-double à chaque match dans quelques années). Oladipo c’est un monstre physique capable de dunker sur la truffe de n’importe quel pivot NBA, le genre de mec qui fait lever les foules. Vucevic c’est du lourd, capable de dominer n’importe quel intérieur dans les bons jours. Sur le banc : l’espoir Français Fournier qui n’attend qu’une chose, gagner sa place et s’imposer en NBA. Et Napier, le jeune back-up de Payton, arrivé tout droit de Miami où LeBron avait fait le forcing pour qu’il vienne (juste avant de retourner à Cleveland), pétri de qualités (quand t’es repéré par le King ça doit flatter sérieusement l’ego). Ce sera entre 20 et 30 victoires si les rôles sont bien répartis et que le message du coach passe auprès de tous ces jeunes sans expérience.

Le 5 majeur du Magic d'Orlando. (Basket USA)

Le 5 majeur du Magic d’Orlando.
(Basket USA)


Lundi 28 septembre

« Ça veut dire que même quand il ira aux chiottes, on sera là. »

« Ça veut dire que même quand il ira aux chiottes, on sera là. »

Football

Tirs de loin en L1 (L’Equipe, 27/09/2015) : ah, comme quoi, la Ligue 1 est plus attrayante que ce que l’on pourrait croire. Pour l’instant.

Ça canarde de loin (L’Équipe)

Ça canarde de loin (L’Équipe)

Quand Jan Van Winckel évoque Marcelo Bielsa (Romain Latouche, Sur le banc, 28/09/2015) :

« C’est un génie qui sacrifie sa vie pour le football. Il a développé une méthodologie unique. Si vous analysez un match avec lui, vous réalisez alors qu’il fait partie des meilleurs. Il voit ce que les autres ne voient pas. Il m’a dit que l’astuce est de regarder le match sans se focaliser sur un point précis – qui est souvent le ballon. Souvent, je m’asseyais sur le banc en regardant nos matches, en observant la production du génie de Bielsa – délivrer le plus beau football au monde. C’est principalement une question de détails. Ce sont les petits détails qui vous permettent de faire de grandes choses. La recherche de ces détails marginaux tous les jours. Avec lui, l’entraînement est une forme d’art.»
(Jan Van Winckel à propos de Marcelo Bielsa)

Le classement de la Ligue 1 après la 8e journée selon différentes statistiques (Julien Assuncao, Côté Stats, 28/09/2015) :
Pour l’OM
Tirs pour : 13,9 (2e)
Tirs contre : 9,5 (3e)
Tirs ratio : 0,594 (3e)
Cadrés ratio : 0,569 (3e)
Expected Goals contre : 0,79 (3e)
Expected Goals ratio ajusté par rapport à la difficulté du calendrier : 0,589 (3e)

Entretien avec un des créateurs de Mon Petit Gazon, le célèbre jeu de fantasy de foot (Julien Choquet, Hapiness Football Club, 28/09/2015) : en exclue mondiale, mon équipe pour la semaine prochaine. Le Massalia (1er ex-aequo, 7pts, +5) du grand Lass Diarra (2 buts) se rend au Jeff Louis Stadium pour affronter les Sweet as kiwis (1er ex-aequo, 7pts, +5) emmenés par le terrible Ben Arfa (meilleur buteur avec 4 unités) dans ce qui sera le sommet de cette 5e journée de la ligue des CMI.

Colonne vertébrale solide. Du talent, de la jeunesse, de l'expérience, des mecs décisifs. Et il reste du talent sur le banc (dont 4 marseillais).

Colonne vertébrale solide. Du talent, de la jeunesse, de l’expérience, des mecs décisifs. Et il reste du lourd sur le banc (dont 4 marseillais). Je suis serein.

Ligue 1 : qui dribble le plus ? (Florent Toniutti, Les Chroniques Tactiques, 28/09/2015) : encore du très bon. Tellement bon que je m’attelle à faire de même mais uniquement pour les joueurs de l’OM. J’ai une petite idée de ce que ça va donner… Marseille (25,5/match), Lorient (22) et Nice (20,4) sont les équipes qui dribblent le plus. Caen (17,8 passes pour un dribble), Marseille (19,6) et Lorient (19,9) sont les équipes qui dribblent le plus en fonction de leur nombre de passes. Du côté de la fiabilité des dribbles, Troyes (64%), Toulouse (63%) et PSG/Bordeaux (62%) les équipes qui dribblent avec le plus réussite. Enfin, Bordeaux (33,1 passes pour un dribble réussi), Marseille (33,6) et Lorient (35,6) sont les équipes qui dribblent avec le plus de réussite selon leur nombre de passes.

Les joueurs au top (CIES Football Observatory, 28/09/2015) : ci-dessous la Ligue 1, 7 Marseillais dont Lass Diarra et Michy, premiers de leur catégorie respective devant Verratti et Boufal.

En rouge les meilleurs, le reste OSEF.

En rouge les meilleurs, le reste OSEF.

Les meilleurs joueurs depuis le début de la saison (La lettre du BIG 5, CIES Football Observatory, 28/09/2015) : encore une fois, 3 joueurs de l’OM sont présents (Batshuayi et Diarra, Mendy parmi les U21)

Avec le goal de ton choix, voici une très belle équipe pour gagner à MPG. Avec 4 joueurs sur 10 dans ma team, j'ai eu pas mal de flair. Oui, ceci est bien un auto-éloge.

Avec le goal de ton choix, voici une très belle équipe pour gagner à MPG. Avec 4 joueurs sur 8 (bah ouais, je peux prendre de Parisiens dans mon équipe MPG quand même…) dans ma team, j’ai eu pas mal de flair cette fois. Oui, ceci est bien un auto-éloge.

Bayern Munich : le matador et ses estocades (Christophe Kuchly, Les Dé-Managers, 28/09/2015) : focus sur le Bayern 2015/2016 de Guardiola avec Coman et Douglas Costa à la place de Robben et Ribéry.

 

Basket

[Preview 2015/2016] Numéro 28 : Portland Trail Blazzers (Jonathan Demay, Basket USA, 28/09/2015) : oh, la claque que j’ai pris en voyant le 5 de Portland. Il ne reste plus que Lillard. Avec le contrat de malade que lui ont offert les Blazzers (108M€/5ans soit 21,6/an), on va pouvoir savoir s’il a les « big balls » pour mener une équipe de soldats à la gagner. Je sais qu’il peut être clutch et impressionnant mais je trouve l’équipe bien faible. Plumlee va faire des dégâts. Henderson/Aminu, ça fait le boulot mais ça ne mènera pas l’équipe à la victoire. Le reste… Bref, j’y crois pas trop. Il manque quelques éléments et de toute manière c’est une saison de transition. Sinon, 20 à 30 victoires et j’ai hésité avec moins de 20.

Le 5 des Blazzers de Portland.

Le 5 des Blazzers de Portland.

[Vidéo] Les plus belles actions de Julius Erving (Jonathan Demay, Basket USA, 28/09/2015) : cet homme pouvait voler. J’aime particulièrement son dunk de sauvage sur une contre-attaque où il élimine son adversaire avec une feinte de grand-père, toujours efficace. Et que dire de son lay-up face aux Lakers. C’est sûr que quand tu peux prendre la balle à une main comme un pamplemousse, tout de suite c’est plus facile.

The Jordan Rules (Nicolas Gauchot, Reverse Mag, 28/09/2015) : attention, ceci n’est pas un article comme les autres.. Un article à la hauteur de son contenu. Inspiré. Bon voyage.

« Face aux Pistons, Jordan était officieusement le meneur de jeu des Bulls. Il portait fréquemment le ballon et l’attaque dès que Detroit venait de marquer. Dumars était toujours collé à son cul, une main baladeuse sur la hanche, un coude amical dans les côtes ; Rodman attendait patiemment 3 mètres derrière qu’il vienne s’enfermer dans la peinture pour doubler la défense, et Laimbeer se chargeait d’apporter sa taille et son fair-play pour menacer d’un contre ou d’un contact au cas où le 23 réussirait encore à armer un lay-up pénible. L’honnêteté intellectuelle nous oblige à reconnaître que parfois, au détour de ces délicates parties fines à trois, un quatrième larron venait se joindre à la fiesta, moins pour contribuer à une défense déjà en place que pour le plaisir de s’essuyer ‘involontairement’ les genoux et les coudes sur les cuisses de MJ. »

Publicités

Une petite envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s